mardi 15 novembre 2016

Mournblade - début de la peinture des figurines

Comme indiqué en titre de l'article, la peinture des figurines a commencé gentiment. Les socles ne sont pas encore fait.

On commence avec des Dharijoriens faits à partir de figurines PERRY Guerre des roses dégottées en lot et déjà assemblées sur ebay.....ça ressemble à un projet Games of Throne avorté.....




J'ai gardé les caractéristiques des fantassins Dharijoriens: hallebardes et armures noires. Pour les fournées suivantes, j'essayerais de changer les têtes afin d'avoir quelque chose de plus fantastique.

Et mon premier Pan-Tangien. J'ai beaucoup de figurines officielles mais j'ai aussi fait l'acquisition de vieux guerriers du chaos CITADEL avec socles en plomb. Je trouve qu'ils font très bien l'affaire.



Mes Pan-Tangiens seront essentiellement en armures rouges ou bleues pour rester fidèle aux descriptions de Moorcock. En peinture, ça me permet de m'essayer à faire des dégradés....je débute dans la matière donc tous les conseils sont les bienvenus.
La lecture du supplément du jeu de rôle Stormbringer "Les sorciers de Pan-Tang" m'a aussi donné pas mal d'inspirations pour les tenues des Pan-Tangiens.
D'autres photos très bientôt.

mardi 30 août 2016

MOURNBLADE - Quelles figurines ?

Dans l'article qui suit, je vais faire le point sur les figurines que je compte utiliser. Ca ne reste bien sûr que mon interprétation de l'univers de Moorcock.

Melnibonée: Là, pas de souci: on a des figurines officielles. Mais pour ceux qui ne voudraient pas s'en procurer, on peut regarder dans les gammes haut elfes et elfes noirs actuelles de chez GAMES WORKSHOP. Lanciers, archers, cavaliers font de parfaits melnibonéens, jetez d'ailleurs un oeil au dragon elfe qui est utilisable tel quel à mon humble avis. 
                                            


Pan Tang: Là aussi, on a une gamme officielle mais les figurines sont difficiles à trouver et horriblement chères.....sans compter qu'on a vu mieux.
Ma solution serait de taper dans les elfes noirs GW en changeant les têtes. N'oubliez pas que les pan tangiens sont systématiquement décrits comme barbus. Du coup, des têtes de vikings et de saxons GRIPING BEAST ou WARGAME  FACTORY, de flagellants ou de maraudeurs GW feraient
l'affaire. De même, toujours en restant raccord avec les figurines officielles qui portent parfois des turbans ou des toques, on peut prendre des arabes en plastique GRIPING BEAST ou FIREFORGE. En remplaçant les têtes un peu trop connotées historique (genre les casques seldjoukides) et en remplaçant les armes par des haches de chaotiques GW, il y a moyen de faire des pan tangiens très acceptables.





Pour les tigres, on en trouve facilement en figurine. notez que Deezee miniatures, dispo chez ARCANE SCENERY AND MODELS en propose 4 différents à un prix abordable.
En ce qui concerne les chevaliers pan tangiens, j'aurais tendance à prendre des cataphractes chinois de chez THE ASSAULT GROUP en changeant les têtes et les armes, histoire d'avoir un côté exotique. N'oublions pas que les pan tangiens viennent d'un autre plan d'existence. Des cataphractes ou des cavaliers lourds mongols feraient aussi l'affaire.
Pour ce qui est des Cavaliers Démoniaques, il suffit de prendre des elfes noirs sur sang-froid GW. En changeant les têtes (toujours cette histoire de barbe!), les armes (sabre et bouclier rond) et en ajoutant une paire de pattes (j'aurais tendance à prendre des jambes de skinks mais je suppose que les gens qui n'ont pas cinq pouces à chaque main peuvent sculpter quelque chose de sympa).

Dharijor, Jarkhor, Tarkesh et Shazaar:  Là, c'est plus simple car on a à faire à de l'humain. Pour rester en phase avec ce qu'on avait dit dans mon article précédent, je taperais dans la gamme Guerre des roses des PERRY. Chevaliers, hommes d'armes montés, hallebardiers, archers, tout est là. On ne se servira malheureusement pas des arquebusiers et des arbalétriers, ces deux armes n'existant pas dans les Jeunes Royaumes.




Toujours pour enlever le côté historique, je n'hésiterais pas à changer les têtes avec des casques de chevaliers impériaux GW, des têtes de maraudeurs ou des têtes de vikings GB.




Pour revenir sur l'armée jarkhorienne, il y a le souci des Léopards Blancs. Il s'agit d'une troupe d'élite dont le chef est en armure de plaque....mais ils sont aussi décrits comme des sauvages. Chacun son interprétation; on peut par exemple prendre des berserks vikings commandés par un chevalier, mais pour ma part je compte utiliser des Lions blancs de Chrace en changeant quelques têtes.
                                          
Vu la géographie de Shazaar et le peu d'infos qu'on a sur ce peuple, je les voit comme des hongrois médiévaux: une base de chevaliers soutenus par des sergents montés et des cavaliers légers armés d'arcs. Je devrais trouver mon bonheur avec la cavalerie légère arabe GRIPPING BEAST.



Enfin, les guerriers des âges sombres de la même marque conviendront très bien pour faire les levées shazaariennes et l'infanterie tarkeshite.

En espérant vous avoir donné l'envie de jouer dans les Jeunes Royaumes, on se retrouve bientôt avec les listes d'armées. 

dimanche 28 août 2016

MOURNBLADE Les figurines - 2

Avertissement: si vous ne vous intéressez pas aux Jeunes royaumes, vous allez trouver le temps particulièrement long sur ce blog au cours des prochaines semaines.

Avertissement n°2: je modifierais cet article au fil de mes lectures, au fur et à mesure que je glane des informations sur les peuples concernés. Ca me semble plus logique que d'ouvrir un nouveau sujet.

Mon objectif est de refaire la bataille de Sequaloris qui oppose Pan Tang et Dharijor à une alliance menée par Jarkhor et Tarkesh avec un contingent de Shazaar et des mercenaires melnibonéens. La bataille est décrite au début du livre "Stormbringer".

Il y a quelques années, Declan McHenry avait fait un superbe travail en adaptant l'univers des jeunes royaumes à HOTT sous le titre "Wargaming in the Age of Elric of Melnibonē". Il avait notamment recensé les indications de couleurs ou d'uniformes données par Moorcock dans ses livres. Je suis en train de relire la saga en prenant des notes sur les couleurs, les types de troupes, les armes et les armures avant d'attaquer la peinture des figurines.

On est d'accord, Moorcock n'est pas un historien et ses oeuvres n'ont pas la cohérence d'ensemble d'un Tolkien. Les noms des pays changent régulièrement d'orthographe et le nom du roi de Jarkhor mort lors du sac d'Imrryr change d'une nouvelle à l'autre. Mais c'est amusant de glaner dans les livres des infos pour essayer de faire quelque chose de crédible, un peu comme on recherche des informations sur une armée historique. 





Melnibonée: Moorcock décrit l'or, le vert et le bleu comme étant les couleurs typiques des melnibonéens. Il parle également de soldats en vêtements jaunes avec des capes jaunes (la garde de la Muraille). L'autre unité dont il est fait mention est la Garde Silencieuse, composée d'eunuques muets en armures de métal bleu, armés d'arcs en os et de sabres. Ce serait l'élite de l'armée. Il y a également la garde de Cymoril, armée de lances avec des pennons incrustés de joyaux.
Les fameux dragons melnibonéens sont décrits comme faisant 10 mètres d'envergure et 12 à 15 mètres le la tête à la queue. Ils ont des écailles vertes et noires, ou vertes. Leur cavalier est monté sur une sorte de selle à dossier où sont fixés ses bannières. La bannière de dyvim Slorm est noire zébrée de jaune.

Pan Tang: Le rouge semble être la couleur associée à Pan Tang que ce soit au niveau des vêtements, des armures (régulièrement décrites comme "écarlates"), ou des boucliers ronds.
Les pan tangiens sont généralement armés d'armes de corps à corps (sabres et haches). Le Triton (Merman en vo) est l'emblème de l'île. On le retrouve dans la forme des casques, sur les étendards et les boucliers.
Il existe aussi des prêtres guerriers encagoulés vêtus de noir.
Pan Tang aligne des Cavaliers Démoniaques, montés sur des reptiles à six pattes, armés de sabres et de boucliers ronds et accompagnés de tigres de chasse. Des tigres sont également lâchés sur l'armée ennemie à la fin de la bataille de Séqualoris.
Le capitaine d'une trirème pan tangienne est décrit comme vêtu d'un uniforme "écarlate et bleu" avec une armure magique luisante.
Les Pan Tangiens font assez penser aux perses ou aux assyriens: basanés avec un nez crochu et une barbe noire.

Dharijor : La chevalerie est équipée de chevaux en armures noires. les nobles portent des armures richement décorées avec des plumets tandis que les simples soldats sont décrits en armure de métal noires. Le roi Sarasto porte une armure "jaune grisâtre" (dark yellow en vo).
L'infanterie est équipée d'hallebardes bien qu'on ne sache pas exactement si Moorcock parle des soldats pan tangiens ou dharijoriens. Là où je ne suis pas d'accord avec McHenry, c'est que les volées de flèches mentionnées au début de la bataille semblent plutôt venir des jarkhoriens.
Physiquement, les dharijoriens ont le teint foncé et les cheveux clairs "décolorés par le soleil".

Jharkor: Les chevaliers sont décrits en armures dorées et chargeant à l'épée. On n'a pas grand chose sur l'infanterie si ce n'est qu'il y a une levée d'esclaves et de serfs destinés à absorber le premier choc. Vient ensuite l'infanterie régulière jharkorienne sur laquelle on ne sait rien mais qu'on peut supposer armées d'arcs, de javelots et de lances.
Les Léopards blancs sont une unité d'élite de 500 hommes "rapides comme des chevaux, fort comme des lions des montagnes et féroces comme des requins". Ils combattent à pied au centre de l'armée. Leur chef est décrit comme portant une armure argentée avec un blason en forme de léopard.
Les hommes de Jharkor portent traditionnellement leurs cheveux noués en une natte.

Tarkesh est une nation du nord dont les navires et le mode de vie font beaucoup penser au vikings. Les tarkeshites sont petits et portent des barbes noire huilées. Ils portent généralement des vêtements de soie multicolores. Moorcock les décrit souvent comme "sombres" ou "noirs"....sans en faire des africains, je pense les peindre avec une peau bien bronzée.
Les chevaliers sont décrits comme portant des armures en métal bleui avec des plumes rouges, blanches ou mauves (le "purple" anglais). Ils sont armés de lances.
Je verrais bien l'infanterie dans un style viking: cotes de mailles, boucliers ronds, épées et haches. 

Shazaar est réputé pour ses cavaliers et ses chevaliers. Les chefs shazariens sont décrits en tuniques marrons bordées d'or. On parle également d'armures en bronze couleur de rouille. 
McHenry a vu des tuniques grises, marrons et noires....je suis pas encore tombé sur ce passage.
Le contingent shazarien présent à Séqualoris semble uniquement composé de cavaliers. 


Declan McHenry s'est aussi intéressé aux autres nations. J'y reviendrais certainement dans un autre article.
Maintenant vous me direz "C'est bien beau tout ça mais quid des figurines ?".
J'avais initié une discussion sur le LAF il y a quelques années en demandant des suggestions. Chacun a sa vision des Jeunes Royaumes. Pour McHenry, ça correspond à la chute de l'empire romain, d'autres voyaient plus un niveau technologique des âges sombres et d'autres penchaient pour le XV° siècle. 

C'est à cet avis que je me suis finalement rangé alors qu'à l'époque j'étais pas très chaud.
Tout d'abord, ça cadre avec les armures portées par les figurines CITADEL. Si on fait exception des melnibonéens, Smiorgan et Elric portent des cuirasses de métal et on voit pas mal de manches à crevées (Smiorgan, Choquepattes). De plus, quand on lit les descriptions de Moorcock, il nous parle de chevaliers en armure, de plumets, d'armures métalliques pour les chevaux...tout ça a un parfum XV° siècle, non ?
Avantage non négligeable: ça permet d'utiliser les gammes plastiques de la Guerre des Roses pour représenter nos armées. Et ça, c'est plutôt une bonne nouvelle pour le portefeuille.
Pour garder tout de même un élément de dépaysement et que nos jarkhoriens ne soient pas juste des chevaliers de la guerre des roses avec un autre étendard, je pensais à utiliser des têtes de chevaliers impériaux GW ou de maraudeurs du chaos voire des têtes en plastique de fantassins Bretonniens ou d'autres gammes médiévales.
 Si j'avais opté pour une autre période historique, les figurines m'auraient trop fait penser à leurs équivalents historiques à moins de taper dans des nations un peu exotiques comme les byzantins. Bref, le XV° siècle est idéal: on a des gammes pas chères, modulables et entre les changement de têtes et les schémas de peinture (armures bleues, noires, dorées ou couleur de rouille), on devrait arriver à masquer le côté historique de nos soldats.

Il ne me reste donc plus qu'à aller faire chauffer la carte bancaire chez PERRY. Mais, j'ai eu de la chance en tombant sur une enchère Ebay proposant des hommes d'armes à pied modifiés avec des têtes GW et ajout de cols en fourrures....ça devait être pour un projet Games of Thrones avorté mais ça ira très bien pour faire de l'infanterie dharijorienne.

samedi 27 août 2016

MOURNBLADE Les figurines

Début du projet Mournblade.
Pourquoi "Mournblade" d'abord ? Tout simplement par ce que c'était ainsi que devait s'appeler le système de combat de masse dans l'univers des Jeunes Royaumes que j'ai attendu et qui n'est jamais venu....
Un des membres d'Oriflam, qui avait traduit le jeu de rôle STORMBRINGER à cette époque en avait parlé dans une interview et il semble que les gens de GAMES WORKSHOP devait en faire un extension de WARHAMMER BATTLE v3.

Mais plutôt que de s'apitoyer sur le passé, faisons le tour des figurines "officielles" existantes pour le jeu. Tout a du sortir à la fin des années 80, je dirais 1987 de mémoire, en peu de temps....et sans suite soit que le succès n'ait pas été au rendez-vous, soit que GW n'ait plus disposé de la licence pour faire des figurines et des jeux dans les univers de Michael Moorcock.

On dispose donc des figurines suivantes:

 Des "personnalités" représentant les personnages principaux des romans. On constante tout de suite que ça manque de femmes. Plutôt que de faire Aubec (qui a vécu quelques milliers d'années avant Elric), Jhary a Conel (qui vient d'un autre univers) et un officier anonyme, il aurait été plus judicieux de faire Yishana, Cymoril, Shaarilla ou Zarozinia....
De la même façon, on peut s'interroger de la pertinence d'avoir fait Dyvim Tvar plutôt que Dyvim Slorm qui a un rôle plus important dans la saga. Idem pour Choquepattes/Tanglebones et Smiorgan qui ont droit à 20 lignes dans les bouquins....





Nous avons ensuite droit à une boite ETERNAL CHAMPION qui représente les principales incarnations du champion éternel plus une figurine de Tristelune/Moonglum, fidèle compagnon d'Elric.
Nous avons donc deux Elric de plus: le premier avec la tenue portée lors du sac d'Imrryr et dans la suite de ses aventures et le second avec l'armure complète qu'il revêt lors de la guerre contre Pan Tang avec certainement à la main le bouclier du géant Gom Orta. Ca nous fait donc quatre représentations d'Elric. On n'en demandait pas tant.





CITADEL a également sorti des cavaliers et des fantassins melnibonéens. Les cavaliers sont armés de lances, de haches et d'épées et les fantassins ont également des arcs. Ca permet de faire une bonne palette de troupes que ce soit pour représenter l'armée melnibonéene ou les mercenaires melnibonéens après le sac d'Imrryr.
A noter que certaines de ces figurines ont été recyclées en elfes après l'arrêt de la gamme.







Vient ensuite de l'infanterie pan tangienne et les fameux tigres de Pan Tang et leurs dresseurs.
Sont également sortis une autre version de Tristelune et Elric ainsi qu'un pan tangien armé de lance particulièrement laid....je vous posterais des photos à l'occasion.

Ca fait un peu léger pour faire des armées et des batailles mais, à moins de vouloir rejouer le sac d'Imrryr (auquel cas, j'exige des photos de la table et je vous décerne le titre de "plus grand malade de tous les temps") on n'a pas besoin de beaucoup de melnibonéens (il ne sont qu'une centaine de cavaliers mercenaires à la bataille de Sequaloris) et nous verrons comment faire d'acceptables pan tangiens à partir de figurines facilement disponibles.
Car, oui, toutes ces vieilleries qui ne ce sont pas si bien vendues que ça à l'époque coûtent aujourd'hui un rein, voire plus, sur ebay. En tout cas, c'est ce que croient ceux qui les proposent à la vente....si vous surveillez un peu, vous verrez qu'elles leur restent bien souvent sur les bras. Ceci dit, avec beaucoup de patience, on peut arriver à se les procurer sans se ruiner mais nous verrons qu'il est possible de modifier des figurines existantes pour se faire des armées.

vendredi 26 août 2016

De retour!

Bonjour à tous,

Je réactive le blog après pratiquement trois ans de silence. Les raisons ? Un peu marre de s'astreindre à publier, pas mal d'autres choses à faire et d'autres supports comme Facebook ou les forums que je trouvais plus pratiques pour montrer ce que je peignais.....plus prosaiquement, j'avais aussi perdu le mot de passe qui permettait de se connecter au blog.....

Je reviens donc au blog avec un ancien projet déterré. Si vous vous souvenez, en 2009 j'avais commencé à acheter des figurines de la gamme ETERNAL CHAMPION sortie en 1987 chez CITADEL. Depuis, j'ai acheté de quoi monter des troupes melnibonéenes et pan tangiennes assez conséquentes et je relis la saga d'Elric le nécromancien.
Du coup, pour ne pas laisser ces figurines dans une vitrine (ou pire: un carton au fond du garage) je me disais que ça pourrait être sympa de jouer avec. Comme je n'arrive pas à me décider entre un jeu de batailles et de l'escarmouche, je vais essayer de concilier les deux.
Pour cela, un soclage individuel s'impose. Pour l'escarmouche, je songeais au SDA mais rien n'est définitif pour l'instant, d'autres règles paraissant assez sympa.
Pour le jeu de batailles, HAIL CAESAR FANTASY me semble s'imposer au vu du super boulot qui a été fait sur le Seigneur des Anneaux. Là, j'en ai plus avancé avec des listes armées et des idées de règles pour se replonger dans l'atmosphère des Jeunes Royaumes.

Plus de choses très bientôt sur le blog, j'espère.

dimanche 8 décembre 2013

"C'était nous les petits soldats français....

..sous un soleil de plomb, les pieds dans les champs de blé, la tête au champ d'honneur et la trouille au ventre... "
Verney/Tardi "1914"




A peine la poussière des combats du siège de Lavaur était-elle retombée qu'un nouveau projet s'esquisait déjà...

Centenaire oblige, Colomiers 2014 verra une reconstitution de la bataille de la Marne en 28mm. Bien sûr, nous n'allons pas refaire toute la bataille mais le début des combats avec notamment la bataille de l'Ourcq (5 septembre 1914) qui voit l'armée française attaquer l'aile droite allemande.

La mise en peinture a donc commencé!
Les figurines sont des GREAT WAR MINIATURES achetées il y a bien longtemps déjà en vue de la commémoration du centenaire.


Nous sommes 6 peintres-joueurs attelés à ce projet quant à présent mais nous recherchons des joueurs car il y aura des tas de bataillons à commander sur la table. Donc, si vous êtes motivés pour venir pousser du plomb dans une bonne ambiance fin octobre à Colomiers (banlieue de Toulouse), n'hésitez pas!

lundi 2 décembre 2013

TMB - La section à l'assaut d'un village

C'était l'avancée générale, mais sur la route de Berlin il y avait encore quelques coriaces à déloger. Ca faisait maintenant quinze cents jours qu'une chope m'attendait sur un la table d'un café de l'Alexanderplatz....la bière devait être tiède. Peut être l'avait-on bue à ma place ?

Et nous revoilà dans la luzerne à poursuivre les allemands. On redécouvrait que les arbres avaient des feuilles et ça me faisait penser au petit lieutenant du début. Quatre années déjà qu'il avait bouffé ses coquelicots dans un champ en pente, après avoir donné l'ordre d'un assaut imprudent.

(Tardi / Verney "1918")

Petite partie de THROUGH THE MUD AND THE BLOOD avec l'ami Figouze. Nous avons joué un des scénario d'initiation du supplément. Il est tiré d'un manuel d'instruction de l'armée anglaise et explique comment une section doit nettoyer un village occupé par l'ennemi.

La scène se passe ne 1918, lors de la retraite allemande. Le joueur anglais dispose d'une section complète avec ses quatre escouades: fusiliers, "bombers", équipe Lewis et grenades à fusils. L'allemand par contre, à trois escouades faites de bric et de broc....preuve de la flexibilité tactique et du dénuement teuton en cette fin de guerre.


Le joueur anglais doit bien utiliser les composantes de sa section pour chasser les allemands du village. Les grenades à fusil bombardent l'objectif, l'équipe Lewis mitraille et fait baisser les têtes tandis que les "bombers" et les fusiliers se lancent à l'attaque.


Dans la pratique, ça c'est plutôt bien passé pour les anglais. L'escouade de lance-grenades a abondamment arrosé les maisons abritant les allemands. L'équipe du fusil-mitrailleur Lewis a eu plus de difficultés. Elle s'approchait sur l'aile gauche anglaise et a été prise à partie par des allemands retranchés dans une maison et s'est retrouvé plusieurs tours clouées sous les tirs ennemis.


Il faudra l'intervention de l'officier anglais pour pousser les soldats à se relever et à tirer sur l'ennemi.

Au centre, malgré une sortie, les allemands n'arrivent pas à arrêter la déferlante anglaise.






L'officier allemand remontera souvent le moral de ses troupes au cours de la partie....mais il ne peut pas être partout.





Le lieutenant anglais et son sergent seront coup sur coup victimes du sniper allemand. Qui a dit que la dernière figurine peinte est la moins efficace ?

-"Selig sei der Herr meine Stärke, die meine Hände den Krieg lehrt, und meine Finger zu kämpfen..."



Au final, une incontestable victoire anglaise et une règle toujours aussi plaisante à pratiquer.
Bref, on recommencera...j'ai mis en chantier mes dernière figurines pour cette période.